Joseph Ann : Bidule

Joseph Ann : Bidule

Je plaisante en disant que c’est difficile pour un Anglais de venir en France et d’entraîner, mais en Normandie, ça a été très facile. Tout le monde a été à l’écoute, très motivé, avec beaucoup d’enthousiasme. Ils avaient besoin de quelqu’un pour montrer le...