Sélectionner une page

“Lors du 60ème anniversaire, j’ai rencontré des infirmières et j’ai tout de suite eu l’impression qu’il y avait une histoire méconnue à raconter”


“Lors du 60ème anniversaire, j’ai rencontré des infirmières et j’ai tout de suite eu l’impression qu’il y avait une histoire méconnue à raconter”

Le 6 juin, à l’occasion du 75ème anniversaire du débarquement, Robin Masse – réalisatrice – et Marcella Lebeau – une vétérane de 99 ans – seront toutes deux présentes à l’Airborne Museum de Sainte-Mère-Eglise pour la projection d’« Angels in our Midst ». Un documentaire émouvant qui montre la vie quotidienne des infirmières américaines pendant la seconde guerre mondiale.

Rencontre avec Robin Masse, ambassadrice normande, engagée dans la promotion des liens entre les États-Unis et la France.

Pouvez-vous vous présenter en quelques mots ?

“Mes parents ont déménagé en France en 1974, et ne sont jamais revenus aux États-Unis. Ils pensaient que nous allions faire nos études universitaires en France… Je suis l’ainée ; je suis rentrée aux États-Unis, j’ai rencontré quelqu’un, on s’est mariés et comme il habitait New York, je suis restée. Tous les enfants du côté de ma mère comme de mon père, ont quitté la France pour habiter New York… Mes parents disaient : « quelle a été notre erreur ? Pourquoi personne n’est resté en France ? ». Aujourd’hui, j’ai une sœur qui habite en France, et moi j’habite toujours à New York.”

Qu’est-ce qu’« Angels in Our Midst » et comment est-il né ?

“En 2004, pendant le 60ème anniversaire du Débarquement, je travaillais pour le comité du tourisme français. A l’époque, les relations franco-américaines n’étaient pas au beau fixe, les gens parlaient de « Freedom Fries » plutôt que de « French Fries » et il y avait énormément de négativité. Lors des commémorations en Normandie, j’ai rencontré des infirmières et j’ai eu tout de suite l’impression qu’il y avait une histoire méconnue que j’avais envie de raconter. J’ai rencontré trois infirmières lors de ce voyage, avant de me mettre à la recherche d’autres témoins.”

Comment avez-vous retrouvé ces témoins ?

“J’ai trouvé la plupart des vétéranes par le biais du gouvernement français : elles avaient toutes reçu la Légion d’Honneur pour le Débarquement. En 2004, le gouvernement français a donc invité une centaine de ces femmes américaines à Paris, puis en Normandie, pour recevoir la décoration. J’ai eu l’opportunité d’assister à ce voyage, c’était super.”

En quoi est-ce important ?

“Ce projet était important surtout vu le contexte de la guerre en Irak : les Américains partaient à la guerre, et pas les Français… A l’époque, mon travail était de vendre la France. Pas facile quand les Américains avaient du ressentiment ! Puis il y a eu cette histoire incroyable du rôle des Américaines en France… J’avais connaissance des histoires de vétérans masculins, mais pas le versant féminin de l’histoire. Tout cela a eu du sens pour moi.”

Avez-vous gardé le contact avec les différentes intervenantes ?

“Oui, bien sûr même si certaines sont malheureusement décédées aujourd’hui… Il y en avait onze au départ, toutes formidables. Je serai d’ailleurs accompagnée de l’une d’elles, Marcella Lebeau, le 6 juin, à l’Airborne Museum pour la projection de mon documentaire. Elle a aujourd’hui 99 ans et a déjà pu revenir en Normandie à plusieurs reprises. J’adore ces femmes, je crois qu’elles montrent que l’on peut tout faire à partir du moment où on le décide. L’une d’elles m’a d’ailleurs dit : « on n’avait jamais voyagé à plus de 80 kilomètres de chez nous. On n’avait pas la moindre idée de ce qui nous attendait.» Elles ont été courageuses. Elles ont traversé cette épreuve. Et ont raconté leur histoire. Elle avaient une tâche à faire et elles l’ont faite.”

Qu’est-ce qui vous plaît en Normandie ?

“Tellement de choses ! (rires) Chaque région a ses perles cachées, mais la Normandie est spéciale. J’adore ses plages, j’aime également beaucoup Sainte-Mère-Eglise… Il y a tellement d’endroits que j’ai pu découvrir ! Et j’aime les Normands : ce sont des personnes accueillantes et généreuses.”  

Plus d’infos ici : https://angelsinourmidst-ww2.com/

Voir le trailer du documentaire : https://vimeo.com/232506012