Sélectionner une page

Tour d’horizon du dépistage en Normandie


Tour d’horizon du dépistage en Normandie

On le sait, la prévention tout comme le dépistage sont devenus indispensables. En Normandie, la politique de dépistage est mise en œuvre par l’association régionale Dépistage des cancers : centre de coordination Normandie, et déclinée par département via des antennes. Tour d’horizon de ces différents tests, bien souvent précurseurs en Normandie.

Trois dépistages organisés

Il existe plusieurs dépistages, dits organisés. Le dépistage du cancer du sein s’adresse aux femmes âgées de 50 à 74 ans inclus pour dépister le cancer du sein au moyen d’une mammographie, le dépistage du cancer colorectal qui s’adresse aux femmes et hommes âgés de 50 à 74 ans inclus, au moyen d’un test de recherche de sang dans les selles remis par les médecins généralistes, et prochainement le dépistage du cancer du col de l’utérus qui s’adressera aux femmes âgées de 25 à 65 ans.

Ces dépistages sont coordonnés à l’échelle départementale par des antennes : Emma en Seine-Maritime, DECAD’E dans l’Eure, Iris Manche dans la Manche, Mathilde dans le Calvados, et l’antenne de l’Orne.

Des innovations régionales

Le Mammobile : C’est un dispositif spécifique à l’Orne, mais qui s’étendra bientôt aux autres départements normands dans le cadre d’une étude pilotée par l’INSERM afin de démontrer l’apport du mammobile dans la lutte contre les inégalités territoriales d’accès au dépistage. « C’est un camion qui dispose d’un mammographe : les femmes n’ont pas besoin de prendre rendez-vous chez un radiologue et de parcourir des kilomètres pour effectuer leur mammographie » explique Xavier Blaizot, coordonnateur de OncoNormandie à Caen. Un dispositif efficace qui a fait ses preuves dans ce département : « la participation au dépistage en France est de l’ordre de 50%, en Normandie. Ce taux est de 56,6 % mais cela pourrait être mieux, l’objectif en termes de participation étant de 65 %. Dans l’Orne, malgré l’éloignement des centres de radiologie des populations en milieu rural, la participation est de 53,8 % » précise Marie-Christine Quertier, médecin directeur du Centre de coordination.

L’OCSensor : Autre avancée nationale et ayant fait l’objet d’études dans le département du Calvados avant sa généralisation au niveau national en 2015 : le test de dépistage du cancer du côlon (ou colo-rectal), qui s’adresse aux femmes et aux hommes âgés de 50 à 74 ans inclus. « L’OCSensor est un test immunologique, plus efficace que le précédent : c’est un prélèvement très simple au niveau des selles, qui permet, une fois analysé, de détecter s’il y a du sang invisible à l’œil nu ou pas » précise Xavier Blaizot.

Prévention indispensable

Cancer du col de l’utérus : Ce dépistage organisé sera généralisé courant 2020 en France. Le test proposé consiste à ce jour en un frottis cervico-utérin afin de repérer les lésions pré-cancéreuses. En Normandie, la structure régionale invitera les femmes de la tranche d’âge n’ayant pas eu de frottis depuis 3 ans à effectuer cet examen auprès de leur médecin généraliste, gynécologue, sage-femme ou en laboratoire d’analyse. La très grande majorité des cancers du col de l’utérus sont liés à une infection par papillomavirus, virus transmis par voie sexuelle. « En France, 1000 personnes en meurent chaque année et on enregistre 3000 nouveaux cas par an » alerte Xavier Blaizot. Un signe inquiétant quand on sait que des vaccins sont aujourd’hui proposés aux jeunes filles entrant au collège. « En France, la défiance vis-à-vis des vaccins fait que le taux de couverture n’est que de 17% alors que nous sommes entre 80 et 85% chez nos voisins européens. » Un chiffre d’autant plus édifiant que dans certains pays où les vaccins se sont généralisés, le cancer du col de l’utérus est en voie d’éradication, comme au Canada, en Australie ou au Danemark.

Contacts :

DÉPISTAGE DES CANCERS, Centre de coordination, Normandie
Siège social
28 rue Bailey
14000 CAEN
Tél. : 02 31 93 82 00

50 : Antenne IRIS Manche, 70 rue du Buot, 50000 Saint Lô / 02.33.77.80.90 – irismanche@magic.fr

61 : Antenne de l’Orne, 3 rue Marchand Saillant, 61016 Alençon / 08.00.21.51.17 – pss.dcs@cg61.fr

14 : Antenne MATHILDE, 28, rue Bailey, 14000 Caen / 02 31 93 82 00 – info@mathilde.asso.fr /www.mathilde.asso.fr/

27 : Antenne DECAD’E, 337 rue Gay Lussac, ZI de Nétreville, 27000 Évreux / 02.27.34.10.00 – decad.e@magic.fr

76 : Antenne EMMA, 42 rue des Chouquettes, 76190 Yvetot / 02.35.96.48.87 – benhammouda@magiconline.fr